Officiers professionnels

Concours officiers professionnels 2019-2020

1. Nombre de places

100 officiers seront recrutés

2. Les documents à fournir

  1. Une demande manuscrite avec les numéros de téléphone fixe et/ou portable et l’adresse professionnelle du candidat ;
  2. Une photocopie de la carte nationale d’identité.

3. Comment déposer sa candidature

Les candidats doivent adresser au Ministre de l’Intérieur sous couvert de la voie hiérarchique les pièces citées au dessus :

3. Programme du concours

Le programme sera constitué de 2 phases .

3. 1. Phase 1: Epreuves écrites

Epreuve 1: Rédaction d’une procédure d’enquête sur un cas de crime ou de délit ou d’un rapport ou note de service sur un cas d’intervention (durée 04 heures – coef. 04) ;
Epreuve 2: Composition sur un sujet de droit pénal ou de procédure pénale (durée 03 heures -coef. 03) ;
Epreuve 3: Composition sur un sujet de droit public (durée 03 heures- coef.02).

6.4. Phase 2 Epreuves orale (Apres admissibilité phase 1)

Entretien avec la commission d’examen sur un sujet relatif aux problèmes politiques, économiques et sociaux contemporains ou ayant trait à la profession (durée 15 minutes, coefficient: 03).

4. Les matières à réviser

4.1. Droit pénal et procédure pénale

a) Droit pénal

De l’infraction en général : Eléments constitutifs- Classification – Intérêt de la distinction- la tentative punissable -La complicité, le concours d’infractions.
De la responsabilité pénale : cause de non imputabilité – Faits justificatifs.
Des peines : Classifications – Causes d’aggravation, d’atténuation, d’exemption, de suspension et d’extinction.
Les causes d’effacement des condamnations – le casier judiciaire.
Les infractions prévues au livre troisième du code pénal.
Les crimes et délits contre la chose publique (livre troisième, titre premier du code pénal).

b) Procédure pénale

Action publique et action civile.
La police judiciaire- L’enquête préliminaire -Le fragrant délit -La garde à vue.
Le Ministère public – Rôle du procureur de la République.
L’instruction préparatoire – Le juge d’instruction – Les mandats de justice – Commissions rogatoires et délégations judiciaires- Perquisitions et saisies.
Les juridictions répressives.
Les voies de recours.
Des crimes et délits commis par certains fonctionnaires.

4.2. Droit public

Les institutions de la République.
Les droits et libertés garantis par la constitution.
Centralisation- Décentralisation, déconcentration – Hiérarchie et tutelle administrative.
La loi, l’ordonnance, le décret, l’arrêté- Leurs auteurs et leurs formes.
L’organisation judiciaire du Sénégal.
Organisation du pouvoir central- Le Ministère de l’intérieur- La Direction Générale de la police nationale – Rôle de la police.
Organisation de l’administration territoriale.
Organisation communale- La police municipale – Les pouvoirs de police des maires.
Les pouvoirs de police : contenu, limites.
Organisation générale de la défense nationale. Etat d’urgence – Etat de siège – Participation des forces armées au maintien de l’ordre.
La responsabilité administrative. Réparation des dommages provenant de troubles et d’émeutes.
Le statut du personnel de la police nationale.